kosmos aisthetos

O mundo sensível resulta da união da parte inferior da Alma universal (segunda alma) com a matéria. Das múltiplas diferenças que a matéria adita à Alma universal resulta a diversidade dos seres corpóreos. [Fraile]

Guthrie: Tractate 38 (VI, 7) - HOW IDEAS MULTIPLIED, AND THE GOOD

A. HOW IDEAS MULTIPLY.

1. The eyes were implanted in man by divine foresight.

Senses not given to man because of experience of misfortunes.

Nor because of god's foresight of these misfortunes.

Foresight of creation is not the result of reasoning.

Both reasoning and foresight are only figurative expressions.

In god all things were simultaneous, though when realized they developed.

2. In the intelligible, everything possesses its reason as well as its form.

Intelligence contains the cause of all its forms.

Bouillet: Traité 23 (VI, 5) - L'ÊTRE UN ET IDENTIQUE EST PARTOUT PRÉSENT TOUT ENTIER. II

(I) Tous les hommes admettent que l'Être un et identique est partout présent tout entier : car tous disent instinctivement que Dieu est présent en chacun d'eux un et identique. Si l'on considère d'ailleurs les êtres en général, on voit qu'ils aspirent tous à l'unité. Or cette unité, c'est l'Être universel; il est près de nous, et nous sommes en lui. Tous les êtres ne font donc qu'un, en ce sens qu'ils sont tous contenus dans l'Être un et identique, qu'ils l'ont pour principe unique de leur existence.

Bouillet: Traité 44 (VI, 3) - DES GENRES DE L'ÊTRE III

GENRES DE L'ÊTRE SENSIBLE

(I) Il y a dans le monde sensible des genres de l'être analogues à ceux qui existent dans le monde intelligible. Pour les déterminer, il faut nettement séparer l'âme du corps.

(II) A l'être véritable et intelligible correspond la nature corporelle, qui s'appelle aussi essence, mais qu'on doit proprement nommer génération, parce qu'elle implique l'idée d'un écoulement perpétuel. En l'examinant, on voit que la division des genres de l'être sensible ne correspond pas à celle des genres de l'être intelligible.

Bouillet: Traité 43 (VI, 2) - DES GENRES DE L'ÊTRE II

(I) Après avoir critiqué les catégories d'Aristote et des Stoïciens dans le livre précédent, Plotin expose ici sa propre théorie, qu'il présente comme entièrement conforme aux idées de Platon.

DES GENRES DE L'ÊTRE INTELLIGIBLE

Pour rechercher quels sont les genres de l'être, il faut avant tout admettre que l'être n'est pas un, comme Platon l'a démontré avec d'autres philosophes. Il s'agit ici de l'être véritable; qu'il importe de ne pas confondre avec ce qui détient et qu'on nomme génération.