pseudos

gr. pseúdos: falsidade, erro (gr. ). O erro ( ) é um juízo ( ) que não corresponde à realidade, quer à «realidade» da situação sensível quer à verdadeira realidade do do qual o sensível participa.

Fedro

Phaedrus ou Fedro

Sobre o amor e a beleza. Belo compêndio de toda a filosofia platônica.

Segundo Luc Brisson, em sua a introdução à tradução anotada que fez do Fedro, os temas maiores desta obra são: "como falar, porque escrever?".

Chambry: Hippias Mineur 368a-369a – Hippias cientista e técnico enciclopédico

SOCRATE: X. — Allons, Hippias, fais ainsi à loisir la revue de toutes les sciences et vois s’il n’en est pas de même pour toutes. Tu es certainement l’homme le plus habile du monde dans la plupart des arts. Ne t’ai-je pas entendu autrefois t’en vanter, en énumérant tes multiples et enviables talents sur l’agora devant les comptoirs des banquiers ?

Chambry: Hippias Mineur 366c-368a – Exemplos das competências de Hipias

SOCRATE: VII. — Dis-moi, Hippias, n’es-tu pas expert en matière de chiffres et de calcul ?

HIPPIAS: Plus que personne au monde, Socrate.

SOCRATE: Si donc on te demandait quel nombre font trois fois sept cents, tu donnerais, si tu voulais, le vrai produit plus vite et mieux que personne ?

HIPPIAS: Certainement.

SOCRATE: N’est-ce pas parce que tu es le plus capable et le plus savant en cette matière ?

HIPPIAS: Si.

Chambry: Hippias Mineur 366a-366c – Falar falso só pertence àquele que sabe o verdadeiro

SOCRATE: VI. — Arrête un moment : remémorons-nous quelle est ta pensée. Tu dis que les menteurs [pseudos] sont des gens capables, intelligents, savants et habiles aux choses sur lesquelles ils sont menteurs ?

HIPPIAS: Je le dis en effet.

SOCRATE: Et que les gens véridiques [aletheia] et les menteurs [pseudos] sont différents et opposés les uns aux autres ?

HIPPIAS: Je le dis.

SOCRATE: Poursuivons. A ce qu’il paraît, les menteurs sont, d’après ce que tu dis, au nombre des gens capables et habiles ?

HIPPIAS: Assurément.